• Métamorphose d'une charrette à foin

    La charrette à foin devient une cabane pour les enfants

              Métamorphose d'une charrette à foinMétamorphose d'une charrette à foinMétamorphose d'une charrette à foin

     

    Métamorphose d'une charrette à foin

    Métamorphose d'une charrette à foinUne vieille charrette est entreposée sous le préau de la cour. Je sais que je ne pourrais pas l'utiliser car je ne possède pas de tracteur et mon métier et mes activités ne m'en donneront pas l'occasion. La vendre ou la donner ?.... Après quelques mois d'incertitude, en écoutant un de mes petits enfants, l'idée m'est venue : Bingo !.... la charrette deviendra une cabane pour les enfants.

    Mon voisin Gilbert a accepté de tracter la charrette jusque dans le verger. C'est déjà l'occasion d'amuser Ruben et Elliot.

     

    Durant tout l'été, nous allons accueillir 3 de nos enfants et 4 petits enfants. Nous décidons de consacrer ce chantier à ces vacances pour un faire des moments de bricolage en famille, sous le soleil. Bonne humeur, détente, apéros, barbecues seront de la partie.

     

                    Une fois la charrette en place dans le verger, la première étape consiste à démonter les ridelles.

    Métamorphose d'une charrette à foin

    Métamorphose d'une charrette à foin                             Métamorphose d'une charrette à foin 

    Puis nous fixons des solives sur le châssis. J'ai choisi des solives de 8 X 16 X 400 cm.Métamorphose d'une charrette à foin

    Sur les solives, nous vissons des planches hydrofuges de 10 mm pour créer un sous plancher.

    Métamorphose d'une charrette à foin

     

     

                                     Métamorphose d'une charrette à foin  Nous fixons des traverses (planches), perpendiculairement aux solives,  qui constitueront la structure du plancher. Nous vissons sur les côtés des ces planches, d'autres planches dans la longueur de façon à obtenir un cadre. Nous remplissons les espaces entre les planches avec de la laine de verre avec pare vapeur de 15 cm d'épaisseur. Afin d'obtenir une plate forme, Nous clouons du plancher en sapin avec nœuds, sur le cadre.

    Métamorphose d'une charrette à foinA l'aide de chevrons et demi chevrons, nous constituons l'ossature des murs en intégrant des espaces pour 3 fenêtres et une porte. Je prévois aussi, à l'intérieur de cette structure une ossature qui permettra de créer une cloison. Cette cloison, délimitera un espace repos et un espace jeux.


    Métamorphose d'une charrette à foin

     

    J'ai acheté très peu cher, les trois fenêtres à l'occasion d'un déstockage. Elles sont neuves, en bois exotique, avec vitre double vitrage. La porte en frêne provient de chez Emmaüs à Haguenau (15€).   

     

       Métamorphose d'une charrette à foin   Par dessus l'ossature, nous vissons sur le chant, des planches que j'ai préalablement sciées en arc de cercle. Je peux ainsi obtenir un toit cintré, favorable à l'écoulement des eaux de pluie. Pour confectionner la toiture, nous vissons du lambris sur le chant des planches cintrées, face finie en dessous et dans le sens de la longueur de la roulotte. Ce lambris deviendra le plafond de la roulotte.

    Métamorphose d'une charrette à foin    Une fois le lambris posé, la structure est prête à recevoir l'habillage extérieur des murs. 

    Métamorphose d'une charrette à foin

    Métamorphose d'une charrette à foinPour l'habillage extérieur, je choisis le même lambris que le toit. Nous le posons, vissé sur le bâti, horizontalement. 

                        Métamorphose d'une charrette à foin                           Métamorphose d'une charrette à foin

    Nous commençons par les façades avant et arrière, puis les côtés de la roulotte. Nous alignons le lambris sur les 4 côtés.


    Métamorphose d'une charrette à foin

                Métamorphose d'une charrette à foin Métamorphose d'une charrette à foin

    Ce samedi 15 août, le temps se dégrade légèrement et le ciel devient menaçant. Je décide donc de poser un isolant mince 17 couches, sur le toit, qui permettra à la fois une isolation thermique et l'imperméabilité en partie haute. Les enfants pourront ainsi jouer ou se reposer, dans leur cabane, à l'abri de la pluie et sans subir de trop fortes chaleurs. 

    Métamorphose d'une charrette à foinDeux bandes d''isolant de 1,50 m sont déroulées sur toute la longueur du toit, puis agrafé au niveau de chaque planche cintrée. Les deux bandes se chevauchent sur 50 cm. Nous appliquons un ruban adhésif aluminium à la jointure des 2 bandes d'isolant.  

     Il peut désormais pleuvoir. Notre roulotte est protégée.

                                        Métamorphose d'une charrette à foin Métamorphose d'une charrette à foin

    Toute roulotte qui se respecte doit posséder son balcon, son escalier, et ses volets.

    Métamorphose d'une charrette à foinMétamorphose d'une charrette à foinMétamorphose d'une charrette à foin

     

                 Ces éléments sur mesure, seront fabriqués avec mes petits doigts...... et surtout avec mes outils.

    Métamorphose d'une charrette à foin

    L'étape suivante est la pose d'une couverture. Je la réalise en tôles Bacs acier galvanisées laquées et rainurées de couleur verte bouteille. Préalablement, je fixe dans la largeur du toit, des traverses en bois, plus large que haute (50 X 20 mm), de façon à leur faire prendre la forme du cintre. Puis je pose les tôles en les faisant chevaucher de 10 cm, avec un léger débord sur les cotés et à l'arrière du toit. Quant à l'avant, je tire les tôles jusqu'à recouvrir et même légèrement dépasser la profondeur du balcon. Les tôles serviront de auvent au balcon.

    Métamorphose d'une charrette à foin

    Métamorphose d'une charrette à foinMétamorphose d'une charrette à foin

    Pour parfaire le visuel et consolider l'auvent du balcon, je réalise des potences triangulaires, toujours dans du sapin. 

    Métamorphose d'une charrette à foinJe relie ces deux potences par une planche cintrée pour donner à l'extrémité de l'auvent, le même arrondi que le reste du toit.Métamorphose d'une charrette à foin

     

     

     

    Avant de m'attaquer à la peinture extérieure, je profite de disposer de mes outils sur place pour entreprendre la pose de l'isolation et du lambris intérieur.

    Métamorphose d'une charrette à foin

    Métamorphose d'une charrette à foin   Cette  métamorphose de la charrette à foin se termine à la fin de l'été,Métamorphose d'une charrette à foin

                                    Il ne reste plus qu'à mettre la touche finale : la peinture  extérieure.

                                      C'est mon épouse qui choisit les coloris. Elle opte pour un look roulotte

                                        de bohémienne, avec des tons frais, joyeux : blanc, vert anis et fuchsia.

    Métamorphose d'une charrette à foin                Métamorphose d'une charrette à foin Alors.... Elle est pas belle la cabane !Métamorphose d'une charrette à foin

                                                                           Métamorphose d'une charrette à foin 

    Rendez vous printemps 2018 pour l'aménagement intérieur et les extérieurs. En attendant, il y a du pain sur la planche dans la maison.

    « Le potager en carrés s'agranditLa cour / le décaissement »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    2
    chantou
    Jeudi 3 Mai à 08:58

    EXACTEMENT !

    1
    Samedi 24 Mars à 08:45

    Waououououououo..............cool



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :